Violette Graveline

Scénographe et plasticienne, Violette Graveline a étudié à l’École Boulle à Paris, aux Beaux-Arts de Lyon puis à l’École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg (Hear). Parallèlement, elle s’est formée à la création et technique de la lumière ainsi qu’au montage et mapping vidéo.
Elle considère l’espace scénographique comme un partenaire de jeu, une matière à expérimenter, à propulser, à faire vibrer, à sculpter par la présence de l’acteur, du danseur, du performer.
Espace privilégié des choses et des phénomènes, la scénographie se traverse telle une expérience vivante, aussi palpable qu’atmosphérique et métaphysique. Elle permet de créer des combinaisons poétiques enivrantes entre un lieu, des spectateurs, un texte, des matières, des voix, des corps comme autant de présences dont il faut révéler et sublimer les dimensions.
Violette fait également partie des 12 membres fondateurs de SCENOPOLIS, collectif de jeunes artistes-scénographes. Ensemble, ils ont créé le festival éponyme en juin 2015 à Strasbourg, mais aussi diverses installations artistiques et performatives dans le Grand Est, à Paris et en Allemagne.
Elle a créé la pièce immersive 01h39 durant le festival Scénopolis, mêlant ses recherches personnelles sur le rêve, les états modifiés de conscience et l’hypnose.
Depuis 2015, elle collabore régulièrement en tant que scénographe et accessoiriste avec les compagnies théâtrales Lili Label, Zumaya Verde, Le Talon rouge et Les Ateliers du Capricorne.
Elle travaille aussi pour l’Opéra national du Rhin et le Labopéra d’Alsace.
Elle signe également des scénographies d’espaces pour les Eurockéennes et Rock-en-Scène (Imavision Productions).