Yvain von Stebut

Artiste sonore
Artiste sonore pour De Pictura, Histoires de peintures, (a)musée et La variété française est un monstre gluant

Artiste pluridisciplinaire, musicien et plasticien, Yvain von Stebut affirme une approche militante, à la fois critique et participative de la création. À la croisée des formes dites contemporaines et de la contre-culture, il est depuis 1992, le fer de lance du mouvement hip hop en Lorraine. Il co-fonde l’association SprayLab en 1994 qu’il coordonne de 1997 à 2004. Au sein de cette structure la création artistique croise les projets pédagogiques et l’action culturelle. Depuis 2000, Yvain von Stebut est chargé de cours au CFMI de Sélestat autour de la relation entre musique et nouvelles technologies et formateur en informatique musicale pour l’association Musique et Danse en Lorraine.

Docteur en arts plastiques, il articule théorie et pratique dans le prolongement d’une esthétique pragmatique. Depuis 2008, Yvain von Stebut questionne au travers de médium comme la création radiophonique et les installations sonores, la possibilité d’une redéfinition du rôle de l’artiste. Il expérimente et théorise en banlieue, de nouvelles modalités d’intervention pour un créateur s’inscrivant au coeur de la cité, en complicité avec les habitants de quartiers souvent exclus de l’offre culturelle.

La pluralité de sa pratique l’amène à participer à de nombreux projets. Il réalise plusieurs créations sonores et musicales pour la danse et le théâtre. Il produit l’émission de radio Micronomade, participe à plusieurs projets musicaux en tant qu’auteur, compositeur et interprète :  Crapo des Marais, Urban’Histoires.  Avec l’Ôtre Ville (projet pluridisciplinaire co-créé avec l’association l’Etoile et la lanterne), Yvain von Stebut affirme la dimension poétique et philosophique de sa démarche artistique. Il interroge la réappropriation des formes de la ville et propose un travail autour de l’espace en fabriquant des cabanes éphémères et participatives.

Il participe à de nombreuses manifestations culturelles : L’art sur la place dans le cadre des Biennales de Lyon 2000, 2001 et 2003, une résidence à Mains d’Oeuvres en 2005, le festival Nancy Jazz Pulsation, les Eurockéennes de Belfort et le festival Musique Action en 2006.