Sarah Grandjean


Interprète pour Perchée dans les arbres

Danseuse, performeuse, penseuse travaillant entre Bruxelles et le grand-est français. Pratique située entre sculpture sauvage, sociologie, anthropologie et chorégraphie. Créations issues de recherches sur les rites, les énergies, l’organique et le post humanisme. Expérimentation du couple université (en sociologie, art, cultures) et conservatoire (en danse contemporaine) en contrée messine. Puis une envie d’écriture qui se concrétise à l’Institut Supérieur des Arts Chorégraphiques à l’ARBA de Bruxelles, laboratoire qui lui permet d’approfondir la dramaturgie et la chorégraphie comme formes hybrides. En parallèle, des organisations collectives qui ouvrent des espaces non conventionnels pour danser, exercer la pédagogie et collaborer avec des musiciens et des plasticiens. Le buto influence son cœur et son corps à travers les recherches régulières menées par Gyohei Zaitsu et Yumiko Yoshioka.