Aurélie Bernard

Eclairagiste
pour Histoires de peintures et (a)musée, régisseuse générale pour La variété française est un monstre gluant et De Pictura.

Après des études littéraires en option théâtre, passionnée par l’image et la lumière, Aurélie Bernard s’oriente vers la création lumière. En 1999, elle est embauchée au Théâtre de la Cuvette à Nancy (actuel Théâtre Mon Désert) où elle fait ses premières expériences. On la rencontre tout d’abord sur des montages et des régies au Centre Dramatique National de Nancy et sur des festivals (Arias, Avignon, son et lumière). En 2000, elle fait sa première création avec la Troupe de tous les plaisirs et travaille avec la Mazurka du sang noir, la Cie Ramirez, les Gougnafiers. A partir de 2005, elle travaille régulièrement dans une salle de concert et a l’opportunité de travailler avec quelques groupes, notamment, Eddy La Gooyatsch, Kas product, Crapo des marais et reprend la régie de la Cie sans sommeil. En 2007, elle fait la connaissance d’Aurore Gruel et de la Cie Ormone pour qui elle fait une création Pierre d’Ô, pièce alliant la danse, la musique et la vidéo. En 2008,elle travaille sur l’exposition « Kréyol » à la Halle de la Villette à Paris. Aurélie essaie de travailler avec les différents arts vivants (théâtre, musique, one man show et danse). Les techniques et les choix de créations ne sont pas les mêmes et la diversité lui est très importante.