Tentatives d’épuisements (1) : Théorie pratique

 

Création 2014 – Performance déambulatoire pour les musées et autres espaces d’expositions.

Durée: 4 heures au minimum

Conception et danse Aurélie Gandit

Regard extérieur et méthode Feldenkraïs Lola Keraly

Durée: 4 heures au minimum

 

Tentatives d’épuisements

Lire, lire, lire jusqu’à l’épuisement du sens, des mots, de la parole.
Danser, danser, danser jusqu’à l’épuisement des corps, du geste, du mouvement.

Le projet Tentatives d’épuisements s’articule en deux volets jouant et rejouant la parole et le corps dans l’espace d’exposition et sur la scène.

Cette lecture en mouvement se développe dans tous les espaces du musée et les mots résonnent en écho aux œuvres et à l’architecture. Chaque page lue est offerte au public ou laissée dans les salles à disposition des visiteurs. La performance se développe ainsi dans plusieurs musées et espaces d’exposition, la lecture reprend là où elle s’était achevée à l’étape précédente.

Parce que la théorie sans la pratique ne vaut rien.

 

DATES

Résidence de création

– Mars 2014 au CCN-Ballet de Lorraine

Représentations

– 17 Avril 2014 – MUDAM (Luxembourg) entre 16h et 20h, dans le cadre de Many Spoken Words

– 17 Mai 2014  – Mac/Val – Vitry-sur-Seine (94) entre 19h et 23h, dans le cadre de la Nuit des Musées

– 28 décembre 2014 – Centre Pompidou – Metz entre 13h et 17h.

– 16 janvier 2015 –  ESAL Ecole Supérieure d’Art de Lorraine, Metz dans le cadre de l’exposition In/Occupé

– 16 mai 2015 – Musée de l’Abbaye Sainte-Croix -Sables d’Olonne (85)

 

PARTENAIRES

Coproductions : Cie La Brèche-Aurélie Gandit, MAC/VAL, MUDAM Luxembourg,

Partenaires: Le Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois -TROIS C-L, CCN-Ballet de Lorraine (prêts de studios)

Avec le soutien du Conseil Régional de Lorraine et de la Drac Lorraine au titre de l’aide à la compagnie.